E.Genvrin enfant E.Genvrin première guitare électrique (1969) Oncle Randriamampita premieres écrits (1972) Groupe de rock Grenn Illyl (E.Genvrin à la basse) Premier rôle : Trygée dans La Paix d'Aristohane (Tripe de Caen 1975) Aieux Herrmann en Haïti Jean-Pierre Laurent, prof de philo, patron de la Tripe de Caen Avce des cousins devant la maison des Randriamampita à Antananarivo en prépar (...) E.Genvrin (Brighella) aux côtés d'Hervé Mazelin (Arlequin), de Jean-Marc Dupré ( (...) E.Genvrin dans Mathusalem d'Yvan Goll à la Tripe de Caen (1977) Echauffement au Tampon (1979) Ubu Roi (1979) En Ferdinand avec Dominique Attali (Mirande) dans Tempête (1980) En Trinculo dans Tempête (1980) construction des masques à l'Etang Salé (1980) représentations en plein air aux Floralies de Saint Denis en 1980 avec des stagiaires mauriciens (1982) réunion de troupe à l'ancien hôtel de ville de Saint Denis (Marie Dessembre 1981 (...) portrait offciciel (1982) E.Genvrin (Fernando) dans Marie Dessembre (1981) Rachel Pothin et E.Genvrin (figaro) dans Le Barbier de Séville (1983) E.Genvrin (Fernando) dans Marie Dessembre (1981) Avec Nicole Leichnig pendant le tournage des Flamboyants (1986) E.Genvrin (Angeli) dans Colandie (1984) en Hermocrate (Le Triomphe de l'Amour) en 1983 Haïti (1987), écriture d'Etuves. Le romancier S.Trouillot sur la droite, à l'ép (...) E.Genvrin et Rachel Pothin (1987) En Mercure dans Amphitryon (1990) A New-York avec Twonsend Brewster traducteur d'Etuves A New York en 1989, à droite JP Fargeau. Avec Zelia Gattaï et Georges Amado à Lepervenche (1991) En Friedrich à Lepervenche aux côtés de Pierre-Louis Rivière La belle maison de Piton Défaud En Laloi dans Votez Ubu Colonial Leroy dans Garson Millenium à Champ Fleuri (1993) Alé Marcel ! (1992) Secrétaire du Préfet dans Lepervenche (1993) Sur les gradins de Lepervenche à la Grande Chaloupe (1993) Au buggle lors de l'inauguration de Jeumon (Vollard nana 7 po 1991) Colloque sur le théâtre aficain au Burundi (1993) Dans le ti train de Lepervenche (1992) Quelle culture ? Jemon 1991, pochoir de William Zitte Avec Jacques Vergès, Lepervenche à Ivry en 1997 Grève de la faim au Barachois en 1992 Lepervenche à Trappes en 1996 Kari Vollard au Divan en 1998 Ouverture de Pigalle Marron (1998). On reconnait Bertrand Delanoé et Daniel V (...) en Moran (Nina Ségamour), Kari Vollard à Laval en 1999 Avec Hervé Mazelin (Baudelaire au Paradis à Laval en 1997) Devant le Divan du Monde en 1998 "Sauvons Vollard" nov 98 au Divan réalisation du clip Cafrine en 2001 ecriture de Séga Tremblad à Salvador de Bahia en 1999 Musicien dans Séga Tremblad (1999) Ministre aux côtés de Rachel Pothin dans Séga Tremblad (2000) Quartier Français (2002) Reporter dans Quartier Français (2003) Voyage à Fort Dauphin en préparation de Maraina en 2003, avec le compositeur J (...) A Vitry avec els chanteurs de Maraina en 2008 Hommage à Arnaud Dormeuil au Divan en déc 2008
Emmanuel Genvrin

auteur et metteur en scène

Né à Chartres en 1952, son père est normand, sa mère est belge d’origine allemande, colons en Haïti au XIXè siècle (Hermann dans Torouze). Il a un oncle malgache, frère du peintre Randriamampita et dont le fils Martial est son parrain. Adolescent, il participe aux événements de mai 68, joue dans les groupes de rock et compose des poèmes et des chansons. Entré au théâtre universitaire de Caen (La Tripe) dirigé par un professeur de philosophie, Jean-Pierre Laurent, il est comédien et écrit une adaptation de La Paix d’Aristophane. Il poursuit des études de psychologie à la fac de Caen puis à Paris V la Sorbonne où il obtient un DESS en psychologie clinique. Après un stage à la clinique "anti-institutionnelle" de Laborde, il exerce en Normandie puis à l’île de la Réunion (à l’APECA et différents établissements) où il fonde le Théâtre Vollard au Tampon en 1979. Il met en scène et créolise Ubu Roi d’Alfred Jarry et Tempête d’après Aimé Césaire puis se consacre à l’écriture dramatique : Ti Zan la pèr Bébet (1980), et Marie Dessembre (1981) qui connaîtra un gros succès populaire. Des dizaines d’autres pièces vont suivre, Nina Ségamour (1982), Le Mariage de Mascarin (1982), Torouze (1984), Colandie (1985), Run Rock (1986), Nelson et le Volcan (1987), Etuves et l’Esclavage des Nègres (adapté d’Olympe de Gouges, 1988), Lepervenche (1990), son plus gros succès avec 35 000 spectateurs, Millenium Apsara (1993), qui représentera la France au Vè sommet de la Francophonie à Maurice en 1995, Noella (1993), Votez Ubu Colonial (1994), José (1995), Kari Vollard (1996), Baudelaire au Paradis (1997), Séga Tremblad (1999), Quartier Français (2002), etc. au rythme d’une par an en moyenne. La troupe, drivée par André Ginzburger, tourne régulièrement en métropole et aux Antilles. Avec Nina Ségamour, Torouze, Etuves, elle participe à l’essor du Festival des Francophonies de Limoges. Lepervenche et Ubu Colonial sont programmés à Paris Quartier d’Eté, Kari Vollard et Séga tremblad multiplient les saisons au Divan du Monde. Emmanuel Genvrin obtient trois bourses d’écriture, est distingué en 1990 pour Lepervenche (Volcan d’or) et en 2000 pour Séga Tremblad (meilleur spectacle outremer). Etuves obtient le label du Bicentenaire de la Révolution française. Baudelaire au Paradis et Etuves sont traduits en anglais, Baudelaire est monté en Australie, Etuves est monté à l’Ubu Repertory Theater de New York en 1989. Il est membre fondateur de la bibliothèque francophone de Limoges en 1983 et président du jury du prix Jean Fanchette de l’île Maurice en 1998. Il inaugure le théâtre du Tampon, fonde le théâtre du Grand marché, actuel Centre Dramatique de La Réunion, le Cinérama de La Possession et Jeumon, espace culturel pluridisciplinaire de la ville de Saint-Denis aujourd’hui Cité des Arts, crée 2 festivals de théâtre local et Pigalle Marron à Montmartre en 1998 (Paris). Il écrit des livrets d’opéra (Maraina (2005), Chin (2011), Fridom (2015)). Il écrit les dialogues du film (Les Blancs des hauts) de Jean-Marc Desrosiers, FR3, 1986, une dramatique (Les Flamboyants), réalisée par Éric Olivier et produite par RIVIC en 1986, un scénario (Quartier Français) avec la collaboration d’Yves Boisset et apparait régulièrement comme acteur dans des téléfilms, notamment avec Yves Boisset (Jean Moulin, Salengro), Henri Helman ( Joséphine ange gardien), Mikaela Watteau ( Les yeux du volcan), Gabriel Aghion (Un autre Monde), Yvan le Moine (Rosenn), Serge Elissade (L’affaire Furcy), Bertrand Mandico (Les garçons sauvages), Stéphane Meunier (série Cut) . Depuis 2012 il écrit des nouvelles dans la revue littéraire Kanyar (Tulé Tulé, La terrible Madame Alloume, Motor Gasy, Tropic Salomé, Gran Marché, Calamity Chati) et écrit un roman "Rock Sakay" sur la dernière colonie française à Madagascar. De nombreux articles de presse lui sont consacrés dans (Les Temps Modernes, Théâtre-théâtres, L’Avant-Scène, Autrement, La Croix, Ubu, l’Humanité, le Quotidien de Paris, Libération, Le Figaro, le Parisien, Charlie Hebdo, Le Point, Politis, l’Express, Marianne, le Nouvel observateur, Le Monde, Challenges, Le Monde diplomatique, Regards, France outremer, Télérama, Cassandre, Les Lettres françaises, Afrique Asie, Le Mauricien, l’Express de Madagascar, Le Haïtien, Opéra magazine, etc.) Le 20 mars 2012, le journal le Monde publie son portrait : Emmanuel Genvrin « faiseur de culture » à La Réunion.

Naissance sous le signe de Jarry

« Je venais d’arriver à la Réunion et exerçais comme psychologue à l’APECA, un établissement de l’enfance inadaptée, bien connu des Réunionnais, quand je fus contacté par une amie pour animer un stage de théâtre à la MJC du Tampon. Le jour venu, un 31 mars 1979 ( ou un 1er avril, comme l’on veut !) je me retrouvais seul ! J’improvisais un programme autour d’exercices d’échauffement et de pratiques du théâtre de masques. Il y avait là une vingtaine de jeunes, des militants des CEMEA (centre d’entraînement aux méthodes d’éducation active),des anciens de Kosa un soz, un spectacle de Serge Rüest au théâtre de Saint-Gilles. On s’est donné rendez-vous le week-end suivant pour fonder le Théâtre Vollard, du nom du marchand de tableau réunionnais, compagnon d’Alfred Jarry. » [E. Genvrin]

Vidéo Emmanuel Genvrin - années 80 - durée 8 mn IMG/flv/web_genv5.flv
Video ITV Emmanuel Genvrin France Ô, "Dix minutes pour le dire", sept 2011 IMG/flv/dixm2.flv
Itv Emmanuel Genvrin - Présentation Ciné Vollard sur Télé Kréol - sept 2013 - IMG/flv/noulela_sept_13_present_cinevol_telekreol.flv

parcours

Avant 1979

Bassiste dans le groupe de rock Grenn Illil (1973-1974). Édition d’un recueil de poésies "Les oiseaux du murmure" (1973).Stage à la clinique Laborde (1974). DESS de psychologie clinique (Paris V) en 1975. Entre en 1973 à la Tripe de Caen, théâtre universitaire, direction Jean-Pierre Laurent. Trygée dans La Paix d’Aristophane (1973). Adapte la pièce dans un nouveau texte en 1974. Rôle de Matamore dans Arlequinades (1975). Musicien, rôle dans Mathusalem d’Yvan Goll (1977), Brighella dans Les Vieillards amoureux de F. Scala (1978). Tournée de Mathusalem en Pologne (1978). Création d’un auguste dans un spectacle de clowns (1978). Mise en scène de La Jalousie du Barbouillé de Molière avec des jeunes de l’IMP La Chapelle sur Vire (Normandie) en 1977. Chanteur et guitariste dans le groupe Herrmann Jazz (1978).

Théâtre universitaire de Caen - la Tripe - 1974-1978 IMG/flv/tripgenv2.flv

Théâtre à La Réunion

Exerce comme psychologue à La Réunion dans divers établissements de l’enfance inadaptée en 1979/1980. A mi-temps en 1981/1982. Fondation du théâtre Vollard en 1979 à la MJC du Tampon. Mise en scène et écriture partielle d’ Ubu Roi, rôle d’Ubu (1979). Mise en scène et écriture partielle de Tempête, rôle de Ferdinand (1980), Écriture, Mise en scène, rôle de Pantalon dans La Farce des Mendiants (1980). Écriture, Mise en scène, rôle de Grobourbon dans Tizan la pèr Bébett (1980). Ecriture, Mise en scène, rôle du présentateur, de Fernando, du colonel de Pierrefond dans Marie Dessembre(1981). Mise en scène de l’Orféo (1982) de Monteverdi pour le Centre Réunionnais d’Action Culturelle. Écriture, Mise en scène, musicien et rôle de Moran dans Nina Ségamour (1982). Écriture, Mise en scène, rôle de Grobourbon dans Le Mariage de Mascarin (1982). Rôle d’Hermocrate dans Le Triomphe de l’Amour de Marivaux, ms de Pierre-Louis Rivière (1983). Écriture, Mise en scène, rôle d’Argus dans Torouze (1984). Musicien, rôles de Gros René et de l’avocat dans Le Médecin volant de Molière, ms Pierre-Louis Rivière (1985). Écriture, Mise en scène, musicien et rôles de Moka et Angeli dans Colandie (1985). Musicien et rôle de Figaro dans Le Barbier de Séville de Beaumarchais, ms Henri Segelstein (1986). Écriture du scénario, Mise en scène et rôle de Texas dans le téléfilm Les Flamboyants (1986). Écriture, Mise en scène, musicien et rôles du capitaine Raider dans Run Rock (1987). Musicien et rôle de Leroy dans Garson de Pierre Louis Rivière (1987). Écriture, Mise en scène de Nelson et le Volcan (1987). Réécriture, Mise en scène, musicien et rôle du Chasseur de Noirs dans L’Esclavage des Nègres (1988). Écriture, Mise en scène, musicien et rôles d’un marin et d’un agitateur dans Étuves 1988). Rôle de Mercure dans Amphitryon de Molière, ms Henri Segelstein (1990). Écriture, Mise en scène, musicien et rôles du fonctionnaire, du fusilier marin, du curé, de Friedrich dans Lepervenche (1990). Écriture de Volpiano (1991). Musicien et rôle de Rosaire dans Carousel de Pierre-Louis Rivière (1992). Écriture, Mise en scène, musicien et rôle d’homme du peuple dans Millenium, l’Apocalypse (1992). Écriture, Mise en scène, musicien et rôles de Waco dans Millenium, Apsara (1993). Écriture, Mise en scène, musicien et rôles de Rougail et Laloi dans Votez Ubu Colonial (1994). Écriture, Mise en scène, musicien et divers rôles dans Kari Vollard (1995). Écriture, Mise en scène de José (1995). Musicien et rôle de journaliste dans Emeutes de Pierre-Louis Rivière (1996). Écriture, Mise en scène, musicien et r

 
©Théâtre Vollard 1980-2007 | Mentions légales